Rapport sur l’évolution des indicateurs TIC au Burundi, édition 2020

           Contexte et justification

L’évolution des marchés des TIC se caractérise par la diversité  des activités des opérateurs de télécommunications traditionnels par l’adoption rapide de la messagerie IP (par exemple des applications WhatsApp et Viber, etc.), l’utilisation d’applications de libre appel, l’utilisation des réseaux large bande pour distribuer les vidéos de longue durée proposées par les services « over-the-top » (OTT). La croissance du trafic s’explique par l’augmentation du nombre de personnes et de dispositifs connectés (par exemple les communications de machine à machine (M2M)) et par le fait que de plus en plus de contenus diversifiés sont disponibles en ligne, la plupart du temps et gratuitement.

Le secteur des télécommunications est pilotée dans le monde par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) qui est une Agence des Nations Unies spécialisée dans les technologies de l’information et de la communication.

Dans le cadre du suivi du secteur des télécommunications dans le monde, l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) donne chaque année un rapport sur l’évolution de la société de l’information et de communication. Dans ce rapport y figure deux sortes d’indicateurs entres autres les indicateurs UIT à partir des sources administratives et indicateurs obtenus aux moyens d’enquête.

  • Les indicateurs UIT à partir des sources administratives sont collectés par l’UIT au moyen d’un questionnaire envoyé chaque année aux Etats Membres. Ils font partie d’une longue liste d’indicateurs TIC élaborés sous l’égide du Partenariat sur la mesure des TIC au service du développement et largement utilisés dans le monde pour l’établissement de statistiques dans le domaine des TIC.
  • Les indicateurs collectés aux moyens d’enquête (indicateurs ménages).

Au niveau régional, les pays intégrés utilisent les normes édictées par l’UIT pour promouvoir les TIC au sein de leurs organisations. Au sein de l’East African Community (EAC), l’un des objectifs de l’East African Communications Organization (EACO) est de promouvoir l’intégration et l’harmonisation des politiques en matière des TIC dans la région de la Communauté Est Africaine.

Actuellement, l’EACO dispose d’une banque de données statistiques sur les TIC qui fournit des mesures de performance et des tendances de croissance pour le secteur des TIC dans la région de l’EAC. Cette banque de données est également utilisée pour fournir des informations sur les TIC dans la région, aux membres de l’EACO et à ses parties prenantes dans la région de l’EAC et dans le monde.

Le Burundi fait partie intégrante de l’EACO et a participé activement à la mise en place de la base de données régionale. Les indicateurs repris dans ce rapport tiennent compte de certains indicateurs retenus au sein de l’EACO et de l’UIT. Pour plus d’informations télécharger